Vie de l'agenceL’interview de Léa Ribera-Gonzalez, consultante SEA et SMA chez Zaacom

L’interview de Léa Ribera-Gonzalez, consultante SEA et SMA chez Zaacom

Arrivée chez Zaacom en Février 2019, Léa a intégré le pôle SEA / SMA. Découvrez son parcours.

Léa Ribera-Gonzalez, consultante SEA et SMA chez Zaacom

Bonjour Léa, peux-tu te présenter ? Quel cursus as-tu suivi ? Quelles sont tes expériences ?

Bonjour Harmonie, alors oui, je suis consultante SEA / SMA pour Zaacom depuis plusieurs mois désormais. Normande d’origine, j’ai passé mon enfance non loin d’ici.

Très rapidement, j’ai axé mon cursus autour du commerce et du marketing. Après avoir eu quelque peu la bougeotte, c’est ici à Caen que j’ai validé mon master en marketing auprès de l’IAE.

C’est au cours de mes différents stages et expériences professionnelles à Londres et au Havre que je suis tombée dans la marmite du digital.

J’ai commencé par toucher un peu à tout : community management, rédaction web, webmarketing, growth, design et SEO avant de choisir de me spécialiser en SEA / SMA.

J’ai commencé à travailler en agence et j’ai beaucoup aimé. Le rythme est soutenu, la diversité de clients est variée et les missions ne se ressemblent jamais.

Pourquoi avoir choisi de travailler chez Zaacom ?

Je souhaitais éviter d’avoir à connaître la vie en agence parisienne. Avant de postuler, j’avais donc établi une shortlist des villes dans lesquelles je souhaitais vivre. J’avais beaucoup apprécié la vie à Caen lors de mes études et il est vrai que c’était aussi celle qui me rapprochait le plus de ma famille.

Lors de mes premières phases de recherche d’emploi, je suis toute suite tombée sur une annonce de Zaacom qui souhaitait recruter un consultant SEA / SMA. J’avais déjà eu quelques échos et retours positifs sur l’entreprise alors cela tombait bien. J’ai tout de suite postulé et quelques jours plus tard l’entretien venait confirmer l’adéquation entre l’entreprise et mes attentes.

Zaacom est une entreprise à taille humaine où chaque consultant est libre de gérer son travail. C’est très appréciable.

Quelles sont tes missions au quotidien ?

Au quotidien, mes missions sont variées et aucune journée ne se ressemble. Il s’agit surtout d’accompagner mes clients dans leurs actions digitales et de les conseiller au mieux en fonction de leurs objectifs.

Ces objectifs peuvent comprendre un besoin : d’acquérir de la notoriété, d’optimiser le retour sur un budget investi, de décupler leur communauté ou de générer des prospects via leur site web ou leurs réseaux sociaux.

Et pour y parvenir, nous sélectionnons les plateformes les plus adaptées pour communiquer auprès de leur cible. Nous pouvons établir des stratégies sur Google Ads, Microsoft Advertising, YouTube, Facebook Ads, Instagram Ads, Linkedin Ads, Twitter Ads, Waze, Snapchat Ads … Les possibilités sont infinies, il faut alors tester, analyser et apprendre.

Notre métier est aussi beaucoup composé d’échanges avec nos clients. Entre retours d’expériences, actualités et insights métier. Sans dialogue, il nous serait impossible d’avancer.

Qu’est-ce qui te plait dans le métier de consultant en référencement payant ?

Ce qui est le plus grisant est l’arrivée d’un nouveau projet. On commence par étudier son domaine d’activité, ce qui nous permet de définir sa stratégie sur différents canaux digitaux. Au moment de lancer les actions, le suspense est grand. Va-t-on réussir à réaliser les objectifs fixés dès les premiers jours ? Quels sont les axes d’amélioration ainsi que les perspectives de développement ?

L’analyse de la donnée des utilisateurs du site est sûrement ma partie favorite. On décortique et analyse l’ensemble de la donnée disponible pour la faire parler. Cela peut provenir du compte Google Analytics du client tout comme d’un Benchmark des concurrents ou de données marché.

Cela afin de mettre en exergue des éléments tels qu’un parcours d’achat bloquant, des freins présents sur le site ou des produits d’appel par exemple.

Peux-tu expliquer la différence entre le SEA et le SMA ?

Le SEA (Search Egine Advertising) est aussi plus communément appelé référencement payant. Il regroupe l’ensemble des techniques publicitaires pouvant offrir à un site ou une marque de la visibilité dans les résultats des moteurs de recherche.

Il permet de générer du trafic ciblé au moment où l’internaute émet son besoin dans les moteurs de recherche. Immédiat, il permet des résultats rapides en complément du SEO, qui s’inscrit lui dans une logique plus pérenne.

Popularisé par la régie Google Ads, le SEA contrairement aux croyances ne s’arrête pas simplement à l’affichage de liens sponsorisés dans le moteur Google. Liens sponsorisés pour le Search, affichage sous forme de bannière web pour le Display, vignettes de produits pour le Shopping, ou publicités Vidéos, les possibilités sont infinies, et ce, sur bien des régies : Google, Bing, Qwant, Ecosia…

Le SMA (Social Media Advertising) regroupe un ensemble de techniques consistant à développer la visibilité d’une marque sur les réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux sont souvent sous-estimés, mais ils offrent bel et bien des opportunités de développement tout comme d’accroissement des ventes. Parmi les plus connus, on trouve les réseaux Facebook, Messenger, Instagram, LinkedIn, Youtube, Twitter, Snapchat, Waze ou encore Pinterest.

Un ciblage socio-démographique et comportemental des plus précis permettra à chacun d’y trouver son compte.

Que conseillerais-tu à une personne souhaitant devenir consultant en référencement payant ?

Il n’y a pas encore de formation à l’heure actuelle, le consultant en référencement payant est avant tout un autodidacte. Il faut alors faire preuve de patience et de solides connaissances dans la communication web pour s’atteler à cette tâche.

Le métier de consultant en référencement payant requiert beaucoup de rigueur et d’organisation. Il faudra apprendre à jongler entre les statistiques, savoir les interpréter et appréhender les différentes plateformes.

De bonnes aptitudes relationnelles sont aussi nécessaires. Seul intermédiaire entre le client et les KPI de la campagne, il faut savoir le conseiller et le guider tout au long de l’action.

Vous l’aurez compris à la croisée entre chef de projet, marketeur, data analyst, community manager et commercial, le métier consultant en référencement payant requiert bien des qualités.

Découvrez les parcours des consultants en référencement de l’agence Zaacom à travers leurs interviews dans la catégorie Vie de l’Agence!

article rédigé par Harmonie ANDRIEU Consultante SEO voir tous les articles

Commentaire

Articles
similaires