Combien de mots rédiger pour ranker en SEO ? [TUTO en 5 ETAPES]

nombres-de-mots-ideal-pour-ranker

D’après l’étude de Semrush* parue en février 2021, les articles de plus de 7 000 mots génèrent près de 4 fois plus de trafic que les articles de 900 à 1200 mots. Les contenus de 900 à 1200 mots génèrent eux 21 % de trafic de plus que les articles de seulement 300 à 900 mots.

Conclusion donc : Faites des contenus de plus de 7 000 mots pour mieux ranker en SEO.

au revoir giscard

 

… Quoi ? On ne s’arrête pas à cette seule statistique ? Vous voulez que j’agrémente cette donnée complètement hors contexte d’une véritable expertise SEO ? Marre de la théorie, vous souhaitez des conseils concrets pour apprendre à estimer vous-même la longueur idéale d’un contenu SEO pour vos pages ? Moi qui pensais finir cet article plus tôt… Bon d’accord, mais c’est bien parce que c’est vous ! 😉

Avant de définir le nombre de mots SEO à rédiger pour bien ranker, assurez-vous de vouloir travailler un bon mot-clé SEO. Le bon mot-clé, c’est celui grâce auquel vous allez pouvoir générer un trafic qualifié qui puisse vous apporter du business et/ou de la visibilité. Pour rappel, ce n’est pas parce qu’un mot-clé présente un volume de recherche élevé que c’est un bon mot-clé !

Si vous n’êtes pas certain de votre coup, l’occasion est toute trouvée de vous faire accompagner par notre agence de référencement 😉

Les secrets que les experts SEO se transmettent de père en fils

Voici les 5 étapes à suivre pour estimer le plus justement

11 minutes de lecture
Combien-de-mots-rédiger-pour-ranker-en-SEO-tuto-en-5-etapes

Définition

« Ranker » est un terme qui fait référence à la capacité d’un site web, d’une page ou d’un contenu spécifique à obtenir un classement élevé dans les résultats de recherche d’un moteur de recherche, tels que Google. Lorsqu’un site ou une page « rank » bien, cela signifie qu’il apparaît plus haut dans la liste des résultats de recherche pour des mots-clés spécifiques, ce qui peut augmenter sa visibilité et sa probabilité d’être cliqué par les utilisateurs .

Étape 1 : Identifier l’intention de recherche 🔎

L’intention de recherche correspond à la réponse qu’un internaute s’attend à trouver après avoir effectué une recherche sur un moteur de recherche.  Ce qu’il est bon de retenir, c’est que des contenus différents peuvent se positionner sur un même mot-clé, parce que ces derniers ne s’adressent pas et ne répondent pas aux besoins des mêmes internautes. En fonction de la réponse attendue par l’internaute, si celle-ci exige la rédaction d’un contenu textuel, le nombre de mots nécessaire pour se positionner en SEO peut largement varier.

Observons, par exemple, les résultats qui apparaissent en 1ère page de Google sur le mot-clé « cactus ». Voici les différentes intentions de recherche que nous pouvons observer :

Intention de recherche 1 : l’internaute souhaitant voir des produits

Affichage SERP Google : page catégorie

Intention de recherche 2 : l’internaute souhaitant une définition

Affichage SERP Google : définition cactus

Intention de recherche 3 : l’internaute souhaitant des conseils

Affichage SERP Google : page blog

Intention de recherche 4 : l’internaute souhaitant voir des images

Affichage SERP Google : images de cactus

Intention de recherche 5 : l’internaute souhaitant voir des vidéos

Affichage SERP Google : vidéos cactus

Intention de recherche 6 : l’internaute souhaitant voir des magasins

Affichage SERP Google : Maps cactus

Comme on l’observe ci-dessus, nous avons en 1ʳᵉ page de Google au moins six intentions de recherche différentes, pour un seul et même mot-clé. Il faut naturellement adapter la taille du contenu SEO à rédiger à la réponse attendue par l’internaute. Dans notre exemple, la taille du contenu ne sera pas la même pour rédiger une définition, un article de blog présentant de multiples conseils ou un contenu de catégorie.

Icone guillemet Nicolas DUPONT

Les tips
de l'expert

Nicolas DUPONTChef de projet SEO Senior

« Pour estimer le plus justement possible la longueur d’un contenu SEO, il faut continuellement penser à l’intention de recherche : de la phase de sélection du mot-clé jusqu’à la rédaction. »

Création de contenus SEO

Étape 2 : Les Personas 👩‍🦰🧑‍🦱👵

Les personas sont des personnes fictives créées dans le but de représenter un groupe cible de personnes, présentant des caractéristiques et comportements similaires (sexe, âge, centre d’intérêt, etc.).

Pour estimer le plus justement possible la longueur d’un contenu SEO, il est important de bien comprendre qui sont ces internautes que vous souhaitez cibler. Chaque persona peut avoir des peurs, des niveaux de compréhension et de maturité différents sur un sujet. Cette étape va naturellement faire varier la longueur du contenu SEO à rédiger.

Exemple : Vous êtes vendeur dans un Apple Store et 3 prospects s’intéressent au dernier iPhone.

  1. Prospect 1 :  Didier, 60 ans, Nokia 3310 accroché à la ceinture, tenant depuis 5 minutes le dernier iPhone à l’envers, tentant de l’allumer par la voix en lui invectivant un très sérieux « dit, Google ».
  2. Prospect 2 : Thomas, 22 ans, dernière Apple Watch au poignet, semblant être attentif aux critères de choix techniques de l’appareil photo.
  3. Prospect 3 : Mélanie, 35 ans, valise de travail à la main, semblant très pressée par le temps, discutant à l’aide d’une oreillette en même temps qu’elle recherche le produit en rayon.

Pensez-vous qu’il soit pertinent d’argumenter de la même façon auprès de ces trois cibles ? S’il apparaît évident que non, cette même logique doit également s’appliquer à la rédaction d’un contenu web.  En vous positionnant sur un mot-clé SEO présentant une même intention de recherche, mais pouvant toucher plusieurs personas, vous devez logiquement adapter la longueur du contenu SEO de sorte à toucher l’ensemble de vos cibles.

3 Personas SEO pour rédaction : dider, thomas et mélanie

Définir des personas vous permet de personnaliser le contenu en fonction d’attentes et de besoins spécifiques. Vous pouvez ainsi concevoir une stratégie éditoriale idéalement pensée pour le SEO, de sorte à pouvoir attirer et convaincre les prospects les plus prometteurs pour votre business.

Mais alors, comment définir ces personas ? 3 principales sources d’informations à votre disposition :

– Données relatives à vos clients actuels (base de données clients, données Google Analytics, etc.)

– Études de marché

– Résultats de recherches Google

Étape 3 : Les éléments de réponse 👀

Maintenant que vous avez identifié l’intention de recherche de votre mot-clé, que vous connaissez tout de vos personas, vous devez alors définir et lister tous les éléments de réponse à apporter à votre contenu SEO. Pour ce faire, posez-vous la question suivante :

« À la vue des objectifs, des motivations, des attentes et des freins des personas que je cible : quels sont les éléments de réponse que je dois apporter dans mon contenu afin de satisfaire l’ensemble de leurs besoins ? »

Pour ne rien oublier, nous vous recommandons de faire un brainstorming. Listez simplement toutes les idées qui vous paraissent importantes pour apporter une réponse complète à vos personas. Notez-vous les types de contenus qu’il vous semble pertinent de mettre en avant pour illustrer vos propos : textes, images, vidéos, etc. Dans un second temps, vous pourrez faire le tri et structurer les propos dans un ordre stratégique.

En plus de penser « réponse » à l’intention de recherche, nous vous recommandons également d’anticiper toutes les autres questions que pourraient se poser les internautes à la lecture de votre contenu SEO. Vous pourriez alors apporter la réponse dans celui-ci, ou si cela ne semble pas adapté, proposer un autre contenu qui réponde à cette question (avec maillage interne naturel). En règle générale, il vaut mieux déborder un peu du cadre que de manquer aux réponses attendues.

NB : ne perdez jamais de vue l’intention de recherche, et prenez bien en compte les différentes attentes de vos personas.

exemple de brainstorming seo pour redaction de contenu

Étape 4 : Le type de page de destination 🎯

Si vous avez bien identifié l’intention de recherche, compris qui sont vos personas et quels sont les éléments de réponse qu’ils attendent, alors cette étape ne devrait être qu’une formalité. Le brainstorming vous ayant permis de lister tous les attentes et besoins de vos prospects, il vous faut maintenant choisir le type de page de destination depuis lequel présenter votre contenu. Le choix de votre page de destination influencera là encore la longueur de votre contenu SEO.

Voici les types de pages de destination les plus communs :

– Page produit / service

– Page catégorie

– Page informative / blog

– Page d’accueil

Pour penser et réaliser leur contenu SEO, trop de sites web se limitent et se contraignent à la façon dont leurs templates de pages sont construits. C’est pourtant le contraire qu’il faut faire : construire la page de destination en fonction des réponses que l’on veut apporter dans un contenu !

exemple de visualisation de wireframe SXO

La notion à laquelle nous souhaitons vous sensibiliser, c’est celle de la page hybride. Ne vous limitez pas à ce que votre template de page vous propose. Si la meilleure réponse SEO est un savant mix entre une page catégorie et une page informative, alors vous devez la créer.

Vous ne devez pas vous contraindre à la technique : rêvez la page idéale, et faites-lui prendre vie.

Bon à savoir : Une page « idéale » n’est pas simplement attrayante, elle est avant tout pratique, pensée pour faciliter la navigation et l’engagement des internautes qui consultent votre page. La réalisation d’une page de destination SXO est LA solution à privilégier. Le nombre de mots que vous allez rédiger pour le SEO va donc aussi dépendre du type de page destination.

Étape 5 : Observer la SERP de Google 💻

Google a pour mission d’apporter les meilleures réponses aux questions que se posent les internautes. Si votre concurrent remonte en 1ère page de la SERP sur votre mot-clé (sur la même intention de recherche), c’est certainement que le contenu qu’il propose satisfait les attentes des internautes et de Google. Vous pouvez donc considérer et vous inspirer des réponses apportées par celui-ci. Les questions auxquelles vous pouvez répondre :

– Quel type de page de destination a-t-il proposé ?

– Combien de mots a-t-il rédigés ?

– Quels sujets a-t-il traités ?

– Comment a-t-il traité ces sujets ?

– À quelles questions a-t-il répondues ?

– À quel point a-t-il développé ces réponses ?

– Comment a-t-il enrichi son contenu textuel ? (images, vidéos …)

Note importante :

Le nombre de mots SEO ou la façon de rédiger de votre concurrent ne doit pas être une règle. Ne vous forcez pas à faire comme les autres ! Ce qui compte avant tout, c’est d’apporter la réponse la plus efficiente et complète possible. S’il vous faut rédiger un contenu beaucoup plus long que celui de votre concurrent pour apporter une meilleure réponse, alors ne vous limitez pas !

Zaacom à votre écoute

Vous souhaitez obtenir un avis concernant votre stratégie de SEO ?

Nos équipes d’experts en référencement naturel se rendent disponibles pour vos projets.

Je veux un avis

Tous nos contenus

sophie nguyen cheffe de projet seo chez Zaacom
Par Harmonie ANDRIEU
Directrice des opérations
backlinks-de-qualite-les-10-criteres-pour-evaluer-la-pertinence-d’un-site
Noémie Valgalier
Par Noemie VALGALIER
Cheffe de projet SEO
pourquoi-une-strategie-de-netlinking-est-elle-primordiale-pour-votre-site-
Par Félix TOUZE
Chef de projet SEO