Blog Vie de l'agenceL’interview de Maxime Beauvilain, consultant SEO chez Zaacom

L’interview de Maxime Beauvilain, consultant SEO chez Zaacom

Après avoir travaillé chez l’annonceur, Maxime a choisi d’intégrer l’agence Zaacom en Janvier 2018 en tant que consultant SEO. Découvrez son parcours !
Maxime Beauvilain consultant seo

Bonjour Maxime, peux-tu te présenter ? Quel cursus as-tu suivi ? Quelles sont tes expériences ?

Bonjour Harmonie, oui bien sûr.

Maxime Beauvilain, consultant SEO chez Zaacom depuis janvier 2018.

J’ai axé mon cursus autour du marketing digital après mon BTS MUC (Management des Unités Commerciales) . J’ai réalisé une licence en marketing digital et conception de site au FIM à Saint Lô dans la Manche. Lors de cette formation, j’ai orienté mon stage de fin de formation dans le domaine du SEO dans une agence média qui gérait plusieurs sites. J’avais pour mission de travailler le netlinking (la popularité) des sites en trouvant des blogs partenaires spécialisés dans le domaine de l’immobilier, des courses hippiques et de la bourse.

Suite à cette première expérience, je suis parti dans une formation en Stratégie et Communication Online en alternance sur Paris chez Media Institute. J’ai réalisé mon alternance à la Fédération Sportive et Culturelle de France (FSCF) en tant que chargé de communication digitale. J’ai participé à la digitalisation de la fédération, en mettant en place une stratégie web spécifique à la FSCF (nouveau site internet, digitalisation des processus d’inscription à des événements sportif et à des formations variée, création d’une nouvelle base de données, création d’un extranet spécifique à la FSCF). J’étais le référent national de la stratégie web de la fédération.

Après cette formation, j’ai intégré un master 2 Stratégie interactive de la relation client dans une  école de commerce (INSEEC) afin de parfaire mes connaissances en marketing et relation client. Cette formation s’est également effectuée en alternance. J’ai donc mis à profit mes nouvelles compétences dans la réalisation du projet digital de la FSCF.

Attiré par l’e-commerce, j’ai ensuite travaillé en tant que chargé de référencement e-commerce pour un site internet spécialisé dans le secteur de la domotique, basé à Tours. J’étais en charge du référencement naturel et payant du site.

Pourquoi avoir choisi de travailler chez Zaacom ?

Souhaitant me spécialiser davantage dans le SEO et revenir près de ma famille en Normandie, j’ai candidaté à une offre de Zaacom, agence spécialisée dans le SEO et  SEA à Caen.

Suite à mes recherches sur l’entreprise ainsi qu’à l’entretien j’ai été séduit par les différentes missions proposées, la variété importante des clients (e-commerce et lead) et le projet de développement de Zaacom.  C’est une agence à taille humaine, on travaille dans un openspace ce qui permet d’échanger facilement avec les collègues (nous ne sommes pas cloisonné dans des bureaux). Si un consultant est bloqué sur une problématique, il est très simple d’avoir des avis externes et retour d’expérience ce qui est très enrichissant.

Peux-tu expliquer les différences notables entre le travail en agence de référencement et le travail chez l’annonceur ?

Travailler chez l’annonceur ou en agence est très différent.

D’un côté, vous travaillez sur un seul projet (ou plusieurs sites en fonction de l’entreprise) ce qui peut être ennuyant à la longue (la routine peut s’installer plus facilement). Néanmoins, vous pouvez approfondir au maximum votre stratégie.

A contrario quand on travaille en agence, il n’y a pas de routine. Vous travaillez tous les jours sur des sites et secteurs d’activités différents. Une journée vous allez travailler pour un site e-commerce, le lendemain pour un site souhaitant du lead (prospect), un autre jour vous pouvez réaliser des audits SEO tels que des audits sémantiques, des audits technique ou de catégorisation (architecture SEO) … La multitude des missions et des profils clients est l’avantage numéro un de travailler en agence.  Vous devez vous adapter aux différentes problématiques des clients que vous gérez. Cela est très enrichissant.

Pour ma part, j’ai beaucoup plus appris en agence que chez l’annonceur. De plus, quand vous travaillez  en agence vous pouvez échanger plus facilement sur votre métier et vos problématiques avec des personnes du métier ce qui est d’autant plus motivant.

Quelles sont tes missions au quotidien ?

Les missions au quotidien sont très variées. Chaque consultant dispose d’un portefeuille client avec divers problématiques business. On doit s’adapter à chaque typologie de client ainsi qu’à leur métier.

Au quotidien, je réalise plusieurs tâches telles que du netlinking (popularité), de l’optimisation technique, la rédaction de contenus, de l’analyse de données, l’optimisation UX (User eXperience) pour améliorer le taux de conversion,  la rédaction d’article spécialisée SEO, …

La relation client est très présente dans le quotidien (mails, téléphone, visio ou en présentielle). Il y a une véritable relation qui s’installe avec les clients sur le long terme.

Qu’est-ce qui te plait dans le métier de consultant SEO ?

Le référencement naturel (SEO) est un domaine en perpétuel évolution. Cela implique donc une remise en question constante. Cet aspect du métier me plait énormément. On doit toujours apprendre afin d’être à jour pour pouvoir conseiller au mieux nos clients.  La veille est très importante dans le métier. Si on ne suit pas les différentes évolutions d’algorithmes de Google par exemple, notre stratégie SEO peut en pâtir. Que cela soit BERT, MEDIC ou un autre algorithme si on ne les connait pas en fonction de la typologie du client et son orientation business cela peut avoir des incidences.

Outre cet aspect d’évolution constante, la diversité des problématiques et stratégies web est très intéressantes. Comme dit précédemment, on doit s’adapter à tous types de clients. La multitude de problématique et d’orientation business permet d’élargir toujours plus sa vision du web.

De plus, nous ne sommes pas que « consultant seo » nous orientons nos clients sur des stratégies webmarketing globales avec des conseils en relation client, en User eXperience, en web design, … C’est un métier très intéressant !

Que conseillerais-tu à une personne souhaitant devenir consultant en référencement naturel ?

A ce jour, il n’y a pas beaucoup de formations spécialisées dans le référencement naturel. La plus connue est celle de Mulhouse qui est très réputée. Néanmoins, toutes personnes peut devenir consultant SEO, pour cela vous devez être polyvalent. Avoir des bases en webmarketing, en UX, en technique (code de programmation), en rédaction de contenus, … permet d’être un bon consultant SEO. Si vous désirez vous orienter vers le référencement naturel vous devez être multi tâches pour pouvoir échanger avec d’autres personnes telles que des développeurs, des web designers, des personnes du marketing, … N’hésitez pas à vous former par vous même, il y a de nombreux sites et ouvrages très bien fait pour apprendre le référencement naturel, soyez curieux (ce n’est pas un défaut mais une grande qualité dans ce métier).

Outre le fait d’être polyvalent, ce métier demande certaines qualités telles que de la rigueur, de l’exigence, de la curiosité et de la méthode. Sans cela, vous aurez du mal à « percer » dans le monde du SEO.

De plus, vous ne devez pas avoir peur de vous remettre en question tous les jours. Avec les changements constants des algorithmes de Google il est impératif de faire de la veille sur les bonnes et mauvaise pratiques. Le SEO est une succession d’échec et de réussite. Il faut apprendre de ses erreurs pour pouvoir proposer une stratégie pertinente aux clients.

Etre référenceur permet d’avoir une vision de la stratégie globale du site. Sans un bon référencement, aucun site ne peut être visible sur le long terme dans les listes de résultats de recherche de Google. Vous êtes l’architecte d’un projet web, sans de bonnes stratégie SEO un site est voué à « disparaître » sur le long terme.

article rédigé par Maxime BEAUVILAIN Consultant SEO voir tous les articles

Commentaire

Articles
similaires