Blog SEOCOVID-19 a tué mon trafic mais pas mon SEO

COVID-19 a tué mon trafic mais pas mon SEO

La crise sanitaire mondiale du COVID-19 a fait énormément de dégâts humains. Mais mon trafic SEO a lui aussi été durement éprouvé par ce virus. J’ai beau pratiquer les gestes barrières et me laver les mains fréquemment avant de toucher mon clavier d’ordinateur, mon trafic SEO est mis en réanimation depuis le début du confinement. Et pourtant mon SEO lui se porte très bien et est en pleine forme.

Je vais donc vous raconter comment le COVID-19 a tué mon trafic mais pas mon SEO.

Comment était mon trafic organique avant le confinement du COVID-19

Mon client travaille dans l’événementiel. Il dispose d’un site qui répertorie les événements à venir dans toute la France. Le démarrage de la saison venait de commencer en mars avec l’arrivée du printemps et des beaux jours. Je ne vais pas rentrer dans les détails du modèle économique du site pour des raisons de confidentialité. Le trafic organique était plutôt intéressant en semaine et il explose pendant le weekend. Jusque-là c’est normal, c’est principalement le weekend que les internautes recherchent les activités que proposent mon client. Le trafic SEO (du 01 janvier 2019 à fin février 2020) ainsi que mes différentes études sémantiques nous confirment clairement un effet de saisonnalité entre Mars et fin octobre. Autant dire qu’il ne fallait pas louper cette plage de dates où le business est le plus florissant.

trafic organique avant confinement

Avec toutes mes optimisations SEO (optimisations techniques, intégration de contenus optimisés sur des pages stratégiques que j’avais identifiées, travail de netlinking aux petits oignons), le site progresse et gagne tous les mois des positions non seulement en première page de Google mais également dans le top 3 de notre moteur de recherche préféré.

Positionnement en première page de Google

Mes collègues et moi étions contents et mon client aussi. Nous allions donc pouvoir démarrer la saison comme il le fallait. Puis on voit subitement le ciel s’assombrir avec le Covid-19 et le confinement en Chine en début d’année. Dès les premiers cas en France et les mesures annoncées par le Président de la République mi-mars, nous avions imaginé une forte baisse du trafic SEO. Cependant la baisse fut plus forte et plus brutale que ce que nous avions imaginé.

COVID-19 et chute du trafic organique

Dès l’annonce du confinement en France, notre équipe s’est mise en télétravail, donc il n’y a pas eu interruption de la prestation SEO pour notre client. J’ai donc continué mes optimisations. Je continue par gagner des positions mais au même moment je perdais inexorablement et chaque jour du trafic. C’est très paradoxal comme situation. J’avais de la visibilité dans la SERP mais avec un manque terrible de trafic.

chute de trafic due au confinement

Sans dépistage aucun, il faut croire que mon trafic est touché par le Corona Virus. Et ce, malgré la bonne santé du site.

Je savais qu’une augmentation du trafic ne signifie pas toujours une augmentation des conversions, mais ce cas d’école m’apprend une nouvelle chose :  une augmentation de visibilité dans les SERPs n’implique pas forcément une augmentation de trafic dans certains cas bien spécifiques.

trafic et covid19

Faut-il arrêter le SEO pendant le Confinement ?

Après cette chute de trafic inédite, il serait encore plus hasardeux d’arrêter toute optimisation SEO sur le site. Pourquoi ?

  • Parce qu’on gagne encore des positions très précieuses. Cela aidera le site à remonter la monte plus vite au moment du déconfinement
  • Parce que les concurrents n’ont pas arrêter d’optimiser leurs sites dans le même temps.
  • Parce que le SEO prend du temps pour donner des résultats : mes optimisations actuelles auront un effet visible sur le trafic dès le déconfinement (peut-être pas dans les premiers jours mais elles porteront leurs fruits dans quelques semaines)
  • Parce que la course à la visibilité et au trafic est une course qu’il faut mener tant que le site vit au risque de se faire dépasser par la concurrence.
  • Et parce qu’il ne faut jamais se laisser abattre par un coup dur et qu’il faut toujours relativiser. Le COVID-19 a causé des milliers de morts. Les gens ont perdu un parent, un enfant, un collègue, un proche. Moi je ne perds que du trafic et mon client a perdu certainement du chiffre d’affaires. Mais après le déconfinement nous travaillerons d’arrache-pied pour retrouver non seulement du trafic mais surtout du trafic qualifié.

Oui le COVID-19 a tué mon trafic mais pas mon SEO. A l’heure actuelle, j’enregistre encore des gains de positionnement. Je retiens aussi de ce cas d’école que : une augmentation de visibilité dans les résultats des moteurs de recherche n’implique pas forcément une augmentation de trafic dans certains cas bien précis.

Je précise que seul ce client est aussi durement atteint dans mon portefeuille clients.

article rédigé par Serge Consultant SEO voir tous les articles

Commentaire