Blog SEORéponse Intelligente de Bing aux Questions par « Oui » ou « Non »

Réponse Intelligente de Bing aux Questions par « Oui » ou « Non »

Après Google, c’est au tour de Bing de répondre à certaines requêtes par une réponse courte. Le deuxième moteur de recherche en France rattrape légèrement le leader Google sur ce plan.

 

Part de marché des moteurs de recherche en France en 2020

 

En effet Bing vient d’annoncer qu’il peut maintenant répondre par « oui » ou par « non » à certaines questions ou requêtes des internautes. C’est ce que l’on peut qualifier de réponse intelligente.

Cette fonctionnalité déployée actuellement aux Etats-Unis, sera bientôt élargie à tous les marchés couverts par Bing.

Pour offrir cette grande expérience de recherche à ses utilisateurs, Bing suit une approche multitâche mais complémentaires. Ainsi le moteur de recherche Bing évaluer la pertinence d’un passage de document par rapport à la requête de l’utilisateur, et fournit une réponse concluante « Oui » ou « Non » en raisonnant à plusieurs reprises et en résumant à travers plusieurs sources.

 

Une nouvelle réponse intelligente : Oui/Non de Bing

 

Pour illustrer cette nouvelle fonctionnalité de réponses courtes de Bing, nous allons examiner deux requêtes avant et après l’annonce de la mise en place de la fonctionnalité des réponses intelligentes de Bing.

La requête est la suivante : « les chiens peuvent-ils manger du chocolat » et en anglais cela donne « can dogs eat chocolate ».

Avant la mise en place de la réponse intelligente, Bing pouvait renvoyer la réponse de la figure ci-dessous.

 

chien peut manger chocolat ?

Avec maintenant la fonctionnalité de la réponse intelligente en faisant une synthèse entre diverses sources, Bing est capable de répondre par oui ou par non à une requête qui rentre dans le champ de cette fonctionnalité.

 

Réponse Intelligente Bing combinaison de diverses ressources

 

Certaines requêtes pourront déclencher une option permettant d’affiner la recherche d’une réponse plus spécifique.

En cliquant sur l’une des options de recherche affinée, l’internaute pourra accéder à d’autres résultats de cette requête qui peut à son tour afficher la réponse intelligente « oui » ou « non ».

 

Oui ou Non de Bing : comment cela fonctionne-t-il ?

 

Dans l’exemple ci-dessus, la modélisation de la représentation en langage naturel (NLR) permet à Bing de déduire que « le chocolat est toxique pour les chiens », ce qui signifie que les chiens ne peuvent pas manger de chocolat, même si les sources ne l’indiquent pas explicitement.

Le processus de la génération de la réponse intelligente « oui » ou « non » de Bing est assez complexe comme on peut l’imaginer. Pour faire simple, Bing évalue la pertinence des passages de documents par rapport à la requête de recherche. Le moteur renvoie alors une réponse définitive par « oui » ou par « non » en ingérant et en résumant de multiples sources.

 

Les opportunités SEO de la réponse intelligente « Oui » ou « Non »

 

Nous avons été habitué par Google pour avoir des réponses courtes à une requête à travers l’apparition des featured snippets ou résultats enrichis dans la SERP.

Cette nouvelle fonction de réponse intelligente de Bing fournit aux utilisateurs une réponse concise et va dans le sens de ce à quoi Google nous habitue depuis déjà quelque mois.

Les webmasters, les éditeurs de sites ainsi que les SEO doivent pouvoir suivre les expressions ou mots clés qui génèrent les réponses intelligentes de Bing  pour surveiller comment leurs impressions et leur trafic évoluent avec le changement.

article rédigé par Serge BADAKOU Consultant SEO voir tous les articles

Commentaire

Articles
similaires