Blog Google Ads SEALes erreurs les plus fréquentes sur Google Ads : comment les éviter ?

Les erreurs les plus fréquentes sur Google Ads : comment les éviter ?

Le référencement payant est un atout indispensable pour cibler vos clients, pour se faire connaître sur le marché régional ou national ou encore pour mettre en avant vos produits et vos prestations. Bien évidemment, la création de campagnes publicitaires ne se fait pas au hasard et il faut analyser, dans un premier temps, le marché qui nous intéresse afin de récolter toutes les informations nécessaires à la bonne structuration du compte.

Cependant, il arrive régulièrement que l’on fasse des erreurs lorsque l’on paramètre un compte Google Ads. Il y a également des oublis et des fautes de pratique qui entachent le suivi de vos campagnes publicitaires.

C’est sûr, ce n’est pas une tâche facile, mais je vais vous fournir quelques éléments afin que vous puissiez éviter les erreurs récurrentes!

Comme on le dit souvent, « c’est en forgeant que l’on devient forgeron ». Et bien devenons forgeron ! Je vais vous lister les erreurs à éviter lorsque l’on souhaite faire du référencement payant.

Ne pas choisir le bon type de correspondance

Le choix des mots-clés est la base de la stratégie du référencement payant. Il faut tout d’abord répertorier les mots-clés sur lesquels vous souhaitez être positionné et ainsi construire votre plan de campagnes et de groupes d’annonces.

Mais comment optimiser vos mots-clés afin qu’ils coïncident avec les recherches réelles des internautes ?

Les types de correspondance des keywords permettent de cibler, comme vous le souhaitez, les requêtes de recherche des internautes qui vous intéressent. Il existe aujourd’hui 3 types de correspondance :  le mot clé exact, l’expression exacte et la requête large.

Cependant, il faut faire attention à celle que vous utilisez. En effet, si vous mettez vos mots-clés en requête large, vous allez surement diffuser sur des requêtes trop larges et sur des recherches non pertinentes. Par exemple, si vous intégrez le terme voiture électrique comme mot-clé en requête large dans l’une de vos campagnes qui a pour but de vendre des voitures électriques, vous pouvez diffuser sur des recherches telles que « où stationner avec une voiture électrique » ou « prise électrique dans une voiture ». Cela n’est pas intéressant de se positionner sur cette recherche. Vous allez donc cibler des internautes qui ne sont pas intéressés par vos produits ou services.

Les mots-clés exacts peuvent avoir moins de volumétrie et un CPC plus élevé cependant, celui-ci sera pertinent. En effet, vous vous positionnerez sur le terme proposé en mot-clé uniquement.

Les expressions exactes ont un CPC plus élevé que la requête large mais vont proposer de se positionner sur des requêtes de recherche plus pertinentes, de façon plus large que le mot-clé exact.

C’est à vous de définir la stratégie de type de correspondance mot-clé en adéquation avec vos objectifs.

Envoyer les utilisateurs sur de mauvaises landing page

Afin d’optimiser les conversions et l’acquisition de trafic, il ne faut pas mettre de côté le choix de la page de destination d’une annonce. Une mauvais landing page vous fera perdre des leads, des ventes ou encore du trafic. En effet, un utilisateur est pressé. Si l’annonce lui parle d’un produit spécifique, il n’a pas envie d’atterrir sur la page d’accueil du site internet et de fouiller lui-même pour parvenir à ce dit-produit. Il faut savoir lui simplifier la tâche. Si, dans mon annonce, je mets en avant un produit spécifique, l’internaute doit se rendre sur la page de ce même produit énoncé dans l’annonce lorsque ce dernier clique dessus. Cela évite qu’il soit frustré et son temps de recherche est écourté.

Ne pas intégrer plusieurs annonces dans un groupe d’annonces

Ne diffuser qu’une seule annonce est une grossière erreur ! Lorsque vous achetez des vêtements, vous essayez bien plusieurs tenues avant de savoir celle que vous va le mieux. Pour les annonces d’un groupe d’annonces, c’est pareil ! Il faut en essayer plusieurs pour définir laquelle est la plus pertinente.  De plus, il est important d’essayer différentes annonces afin de tester différents messages, différents arguments. Ainsi, vous identifierez le message le plus pertinent auprès des internautes.

Idéalement, un groupe d’annonces doit être construit de trois annonces minimums et chaque annonce doit être composée de trois titres et de deux descriptions.

Négligez les extensions d’annonces

Les annonces Google Ads sont souvent confrontées à la contrainte du nombre limité de caractères dans une annonce. Il peut être même difficile de détailler tous les arguments de ventes dans une même annonce avec cette limite. Pourtant, il est essentiel de mettre en avant des prix, des services, des arguments de vente ou encore un numéro de téléphone sur lequel l’internaute peut contacter l’entreprise.

Tout ces informations peuvent être intégrée dans une annonce grâceaux extensions d’annonce.

zaacom annonce

En effet, on peut constater dans l’annonce de Zaacom ci-dessus qu’au-delà de l’annonce, nous retrouvons des extensions de liens (Audit SEO, Stratégie SEO, Accompagnement/Conseils et Netlinking) ainsi qu’une extension de numéro de téléphone. Ce moyen permet de mettre en avant davantage d’informations et facilite ainsi l’action de conversion.

Mettre de côté l’exclusion de mots-clés

Comme dans chaque stratégie de mots-clés, il est effectivement important d’intégrer des mots-clés ayant une pertinence entre la requête de recherche d’un internaute et de la page de destination sur laquelle on souhaite l’emmener. Mais il est aussi très important de pouvoir définir sur quels mots nous ne souhaitons pas que notre annonce apparaisse. En effet, il n’est pas pertinent de ressortir sur des concurrents ou encore sur des mots désignant la gratuité ou l’emploi. Prenons un exemple. Nous souhaitons que notre annonce apparaisse sur le terme « consultant SEA SMA » afin de proposer des prestations. De fait, nous ne voulons pas que notre annonce ressorte sur les termes suivants :

  • Consultant SEA SMA gratuit
  • Consultant SEA SMA recrutement
  • Consultant SEA SMA « concurrent »
  • Consultant SEA SMA job

Ainsi, nous allons mettre les mots gratuit, recrutement, job et le nom des concurrents en mots-clés à exclure.

De plus, il est important de suivre sur quel terme de recherche vos annonces diffusent. En effet, il se peut que vos annonces apparaissent sur des requêtes contenant un mot qui ne correspond pas au but de votre annonce. Il sera donc important de l’exclure afin de ne pas s’afficher de nouveau dessus.

Mettre des enchères au hasard

Les enchères sont l’une règle les plus importante à déterminer lors d’une stratégie de mots-clés. En effet, si cette dernière est trop faible, vous diffuserez peu, voire pas du tout. Dans le cas contraire, si elle est trop élevée, vous dépenserez trop et vous n’aurez pas de bénéfices. Il vaut mieux y aller par étape et augmenter les enchères par palier, suivant la demande, la concurrence d’un mot-clé et la rentabilité qu’ils vous procure.

Laisser diffuser vos campagnes sans les analyser

Ne pas interpréter les résultats et les mesures de vos campagnes est l’erreur absolue de toute bonne stratégie de référencement payant. En effet, si des KPI sont présents, c’est qu’ils sont utiles pour interpréter la bonne efficacité ou non de vos annonces. Les enchères, les leads, les clics, les impressions, le taux d’impression de recherche perdues en fonction du budget, le budget dépensé, etc., sont tout un écosystème à analyser pour mesurer la rentabilité de vos annonces et leur pertinence.

Se lancer sur Google Ads

Décider de se lancer sur Google Ads est une vraie décision. Cela présente pleins d’avantages pour votre entreprise, que ce soit pour la visibilité comme pour les conversions. Cependant, cela demande un gros facteur temps. En effet, si l’on souhaite faire des campagnes de référencement payant, il faut pouvoir analyser, mesurer et optimiser vos annonces afin qu’elles soient rentables. On ne peut pas se permettre de faire des campagnes pour les laisser diffuser sans savoir ce qu’elles rapportent.

Mais il peut être difficile de se dégager du temps pour cela. Il est aussi préférable, si vous n’avez pas les ressources personnes et temps disponibles, de déléguer cette partie à une agence spécialisée en SEA comme Zaacom.

article rédigé par Théo RENOU Consultant SEA SMA voir tous les articles

Commentaire