Blog SEOLe secteur du jardin est un des grands « gagnants » du confinement

Le secteur du jardin est un des grands « gagnants » du confinement

Pour de nombreuses entreprises le confinement a été une période très compliquée tant dans la gestion des clients acquis que dans l’acquisition de nouveaux prospects ainsi que de la productivité. Cette situation a chamboulé les stratégies de développement des entreprises ce qui a freiné (voir stoppé dans certains cas) les investissements SEO de celles-ci sur l’instant T et pour les mois à venir.

Cette période difficile a permis à un grand nombre de personnes de se rendre compte de l’importance d’être bien chez soi et de pouvoir profiter des extérieurs (quand on a la chance d’avoir un extérieur). Le secteur du jardin a donc été un des grand « gagnant » du confinement.

Le trafic SEO avant le confinement dans le secteur du jardin

Plusieurs de mes clients sont dans le secteur du jardin. Ils proposent des prestations d’aménagement de jardin, d’allée de garage, de cour, de la pose de portail, clôture… Chacun d’entre eux dispose d’une stratégie SEO depuis plusieurs mois. Celles-ci étaient avant le confinement très prometteuses, nous avions en moyenne un gain de trafic de l’ordre de 50% en sessions et 60% en utilisateurs par rapport à même période de l’année dernière, ce qui était très encourageant.

A l’arrivé du confinement, les inquiétudes étaient palpables, nous ne savions pas de quoi seraient faites les semaines (et mois) à venir. Dans le but d’anticiper la baisse de l’activité des clients, nous les avions avertis d’une éventuelle chute du trafic et de demandes de leads (pour les formulaires et les appels) car la situation était exceptionnelle. Tout autant pour nous que pour eux.

Les effets du confinement sur le trafic naturel

A notre grande surprise, le confinement a eu du « bon » pour leur activité. Celui-ci a permis aux personnes confinées de prendre conscience de leur extérieur (jardin, allée de garage, cours, terrasse, …) ce qui a fait grimper le trafic des sites.

La prise de conscience des personnes confinées sur l’état de leurs extérieurs s’est ressentie plus particulièrement à partir du mois d’avril. En effet, le trafic de la seconde quinzaine du mois de mars n’a pas été exceptionnel. Les préoccupations étaient orientées sur le « nouveau mode de vie » pendant le confinement. La prise de conscience sur le bien être chez soi et sur les extérieurs a été plus fort à partir du mois d’avril. La météo très clémente ajoutée au confinement a généré un intérêt (des recherches) sur le sujet de « comment embellir son extérieur » de manière générale. Suite à cela les sites en lien avec le jardin et les demandes de prestations associées ont explosées comme le montre les chiffres ci-dessous :

Client 1 : lors du confinement nous avons observé une hausse de 487% en utilisateur (dont une augmentation de 500% nouveaux utilisateurs) et 484% de sessions  en plus par rapport à avril  – mai 2019. De plus les demandes de leads ont grimpé de 295% sur le mois d’avril et mai.

Trafic avec le confinement 1

Client 2 : lors du confinement nous avons observé une hausse de 433% en utilisateur (dont une augmentation de 456% nouveaux utilisateurs) et 407% de sessions  en plus par rapport à avril  – mai 2019. De plus les demandes de leads ont grimpé de 100% sur le mois d’avril et mai.

Trafic avec le confinement 2

Le confinement a-t-il toujours impact sur le trafic organic ?

Depuis la reprise économique, la tendance du trafic est toujours dans le vert pour le moment. Les stratégies SEO sont toujours en marche. Avec le recul des résultats de ces 3 derniers mois (mars, avril et mai) nous avons réalisé quelques ajustements afin d’améliorer les positionnements afin d’accroître d’avantage les demandes de leads. Nous analyserons dans les mois à venir les effets sur le moyen / long terme.

 

article rédigé par Maxime BEAUVILAIN Consultant SEO voir tous les articles

Commentaire

Articles
similaires