Blog SEOGoogle PageSpeed Insight, une nouvelle version prometteuse

Google PageSpeed Insight, une nouvelle version prometteuse

Fraîchement sortie des labos de Google, la nouvelle mouture de l’outil Google PageSpeed Insight se veut plus fonctionnelle et plus pratique à l’usage. Importance capitale en SEO, le temps de chargement des pages est un élément clé pour favoriser le bon référencement d’un site. En effet, d’après plusieurs études, 40% des internautes n’attendent pas plus de 3 secondes pour le chargement d’une page et 47% des internautes souhaitent qu’une page web se charge en moins de 2 secondes.

Google PageSpeed Insight : un outil bien utile

Mis à jour en janvier 2018, l’outil PageSpeed Insight développé par Google a conquis de nombreux professionnels du web (développeurs, chefs de projet webmarketing, consultants SEO…).
Permettant d’optimiser son site web sur différents supports, mobile et ordinateur, Google PageSpeed Insight utilise depuis janvier dernier les données utilisateurs du navigateur Chrome pour mesurer la vitesse de navigation d’un site.

L’ancienne version de l’outil était structuré en deux onglets, le premier dédié au mobile (et tablette) et le second à l’ordinateur. Chaque onglet disposait de deux notes distinctes. La première note était en lien avec la vitesse et la seconde en lien avec l’expérience utilisateur.

Dans chacune de ces parties, l’outil Google indique par ordre de priorité ce qu’il faut corriger rapidement afin d’optimiser le site internet. Par expérience, les points d’optimisation les plus souvent énumérés sont les suivants :
– la taille des images
– le poids du code (afin d’avoir un site le plus fluide et léger possible)
– la mise en place d’un système de cache
– l’activation de la compression GZip / Deflate
– la réduction des ressources JS/CSS

Cette accumulation d’éléments bloquants peut porter préjudice à la bonne visibilité d’un site web, c’est pourquoi il est important de les corriger ou de les optimiser (pour limiter la casse).

Ancienne version de Google PageSpeed Insight :

Une nouvelle mise jour de l’outil Google PageSpeed Insight

Il y a peu de temps, Google a lancé une nouvelle mouture de son outil phare Google PageSpeed Insight. Utilisé par de nombreux acteurs du web, cet outil rapide utilise dorénavant Lighthouse comme moteur d’analyse et embarque les données de terrain fournies par les rapports d’utilisateur CrUX (Chrome User Experience Report).

L’outil est toujours scindé en deux parties, une pour le mobile et une pour l’ordinateur.

Celui-ci propose maintenant plusieurs catégories dans son rapport :
– Données de champ : ces données sont extraites du rapport d’expérience utilisateur de Chrome. Il affiche le temps d’affichage de la première description de contenu et du premier délai d’entrée.

– Données laboratoire : les données sont extraites du rapport Lighthouse, il mesure notamment les temps de réponse sur mobile sur différents critères tels que First Contentful Paint, l’indice de vitesse, le délai avant interactivité, le premier passage significatif, le premier processeur inactif et l’estimation du temps de latence avant intervention.

– Opportunités : l’outil vous suggère des axes d’optimisations afin de résoudre les problèmes de performances et de ralentissement.

– Diagnostics : cette partie de l’outil vous donne un rapport sur les performances de votre page web sur les éléments suivants : la taille du DOM, la mise en cache, JavaScript, etc.

– Audits : l’outil vous montre ensuite tous les points positifs de votre page via des rapports d’audits spécifiques tels que les délais de réponse du serveur, l’encodage des images, l’utilisation de format vidéo, etc.

Outre l’analyse de la vitesse de chargement d’une page web, l’outil Google PageSpeed Insight permet également d’améliorer l’expérience utilisateur ainsi que les taux de conversion du site web. L’optimisation du temps de chargement a donc un effet boule de neige sur d’autres variables d’optimisation.

article rédigé par Maxime Consultant SEO voir tous les articles

Commentaire