Blog Web to StoreGoogle My Business va-t-il devenir payant ?

Google My Business va-t-il devenir payant ?

Outil gratuit pour les commerçants, Google My Business est devenu un incontournable. Mais un sondage envoyé dernièrement par la firme californienne fait trembler les adeptes de cet outil.

Un outil qui a su se rendre indispensable

Être présent sur les moteurs de recherche n’est plus une option. Aujourd’hui, on googlise la plupart des établissements qui nous entourent : pour connaître les horaires d’ouverture de sa boulangerie ou les avis déposés sur son coiffeur, nous nous référons de plus en plus aux données apportées par le web.

Google My Business Google My Business a su en cela répondre au besoin de l’utilisateur souhaitant obtenir des informations sur les boutiques qui l’entourent sans qu’il ait à se déplacer pour cela.

L’outil fait d’ailleurs des vagues en France. Ainsi un dentiste a souhaité voir sa fiche Google My Business supprimée car elle contenait des avis négatifs sur ses prestations. Il annonçait alors n’avoir jamais demandé la création de celle-ci, et le Tribunal de Grande Instance de Paris ordonnait la suppression de la dite-fiche.

Un outil de référencement local

Si certains désapprouvent les données transcrites par leur fiche Google My Business, la plupart des commerçants y voient cependant un moyen d’accroître leur notoriété et leur visibilité.

En effet, grace à la géolocalisation, l’outil permet de découvrir des établissements proches du lieu où l’on se trouve. Et donc de découvrir de nouveaux commerces.
Google My Business est donc un apporteur d’affaires non négligeable fonctionnant sur le modèle web-to-store.

Les fiches Google My Business sont d’ailleurs reliées à l’outil Google Maps.

Google Maps : un outil payant pour les professionnels

Depuis Juillet 2018, le service de cartes sur Google Maps est payant pour les professionnels. L’API Google Maps pour les développeurs est désormais soumise à un tarif.
Tous les sites ne sont pas impactés puisque l’outil n’est payant qu’au-delà de 25 000 chargements par jour. Les petits sites ne sont pas impactés, mais les sites ayant de nombreux visiteurs quotidiens et enregistrant donc plus de 25 000 visiteurs par jour sur leurs cartes, eux, sont visés.

En se basant sur cette étape, on peut naturellement imaginer que Google My Business puisse devenir payant uniquement à partir d’un certains seuil de consultations.

Google My Business payantUn sondage qui alerte les utilisateurs

Cependant, rien n’est encore acté, et il ne s’agit pour l’heure que de suppositions.

L’information est devenue virale quand un utilisateur américain a partagé l’information sur Twitter.

Le sondage envoyé par Google à des milliers d’entreprises évoque plusieurs éléments et incite les utilisateurs à leur attribuer une fourchette de prix.

Il s’agirait donc de fonctionnalités payante, plus que d’une utilisation payante au global. Il s’agirait vraisemblablement d’outils de call tracking et de suivi : Bouton call to action, rapports d’appels et de mails, système d’enchère pour le positionnement, ajout de vidéos pour mettre en avant son profil etc.

Le sondage proposait ainsi plusieurs niveaux de prix et questionnait l’utilisateur sur celui qu’il serait prêt à mettre pour chaque fonctionnalité.

Et vous, seriez-vous prêts à payer pour ce type de fonctionnalités ?

article rédigé par Harmonie Consultante SEO voir tous les articles

Commentaire