Blog SEOComment traiter les pages zombie qui cannibalisent le potentiel SEO de votre site ?

Comment traiter les pages zombie qui cannibalisent le potentiel SEO de votre site ?

Les  « pages zombie » sont un terme que nous rencontrons de façon plus fréquente depuis l’apparition de Medic Update l’été dernier, et de Florida 2 au printemps.

Pas question ici de se plonger dans un film d’horreur – quoique ? – mais bien dans l’un des rouages du mécanisme de l’algorithme de Google.

Une page zombie, qu’est-ce que c’est ?

Une page zombie est une page qui:

  • Génère peu ou pas de visite
  • Ne se positionne pas ou peu sur des requêtes intéressantes
  • Utilise du budget crawl (temps restreint durant lequel Google explore les pages de votre site)
  • Cannibalise le potentiel de visibilité des autres pages du site

Ces pages sont donc mi-mortes, mi-vivantes, et impactent le potentiel global de votre site, d’où le terme de « page zombie ».

On peut les rencontrer sur différents sites, qu’il s’agisse de site e-commerce ou vitrine, et qu’ils génèrent un trafic très conséquent ou moindre.

Comment repérer ces pages ?

Il existe plusieurs moyens de détecter ces pages :

Les pages de Tag (fréquentes sur WordPress)

Sur certains CMS, il est plus facile de détecter ces pages.
Par expérience, nous constatons que de nombreux sites WordPress possèdent un nombre incalculable de pages de Tag qui sont aujourd’hui des pages zombies.

nuage de tagsCes pages sont en général indexables, et elles apparaissent donc dans le sitemap du site. Or, leur contenu est de faible qualité puisqu’elles reprennent du contenu existant, donc dupliqué.
En effet, elles reprennent  des articles déjà présents sur la page de l’article en lui-même (si l’on prend pour exemple un site vitrine ou un blog), mais aussi sur les pages catégories, qui elles, ont plus de chance de ranker.
Google passe donc du temps à crawler ces pages, alors qu’il pourrait utiliser ce temps pour crawler et potentiellement indexer des pages plus pertinentes pour votre positionnement.

Si vous avez de nombreuses pages de tags, et que certaines de ces pages ne concernent qu’un seul article, il est très probable que votre site comporte des pages zombie.

Utiliser la Google Search Console

Quel que soit votre CMS, il existe un autre moyen pour détecter les pages zombie : se servir de la Google Search Console.

Les pages n’enregistrant pas de performances

Rendez-vous dans Performances, et sélectionnez l’onglet « pages ». Sur la plage de dates, choisissez « Comparer » et sélectionnez « comparer les 3 derniers mois à la période précédente. Puis, classez les résultats en partant des clics les plus forts sur les 3 mois précédents.

pages zombie google search consoleVous vous rendrez peut-être compte du fait que des pages ayant généré de nombreux clics il y’a 3 mois n’en génèrent plus aucun aujourd’hui.
Si tel est le cas, il est fort probable que vous ayez subi des dommages liés à l’algorithme Medic Update.

Mais si vous vous rendez sur la toute dernière page du classement, vous trouverez alors des pages affichant 0 !
Zéro impression et zéro clic sur ces 3 derniers mois et sur les 3 précédents ! Des pages qui pourtant, sont présentes dans votre sitemap !

Les pages Exclues

Rendez-vous également sur Couverture > Exclues.

Observez les pages « Explorée, actuellement non indexée » et « Détectée, actuellement non indexée ».

  • Détectée, actuellement non indexée : Il s’agit d’une page que Google a choisi de ne pas indexer. L’indexation peut ne pas avoir eu lieu en raison de problèmes techniques (par exemple, lorsque le temps de réponse du serveur est trop long).
    Google a donc bien vu l’existence de cette page, mais il n’a pas pu l’explorer.
    Google a donc dû reporter son exploration à une date ultérieure.
  • Explorée, actuellement non indexée : Il s’agit d’une page que Google a décidé de ne pas indexer lors de son dernier crawl. Il se peut, néanmoins, qu’il l’indexe lors du prochain crawl. Cependant, ces pages comportent des problèmes sur lesquels il faut agir ! Et il se peut que les pages explorées et non indexées soient des pages zombie !

 

Procéder avec parcimonie

Ces pages sont donc potentiellement des pages zombie.
Potentiellement puisqu’il ne faut pas oublier que certaines pages ainsi détectées peuvent correspondre à des pages indispensables de votre site : la page des mentions légales, et les Conditions Générales de Vente enregistrent probablement peu, voire pas, de visites ni de conversions et pourtant, elles sont indispensables à votre site.

Les pages de pagination de vos catégories peuvent également remonter. Conserver leur indexabilité et leur présence dans le sitemap est un vaste sujet, qui sera abordé une autre fois. Une chose est sûre : il est inenvisageable de rediriger ces pages !
Notez donc l’importance de vérifier au cas par cas les pages que vous pourriez classer comme zombie, afin de ne pas commettre d’erreur.
Il ne s’agit pas de travailler à la louche avec les pages zombies, mais bien de procéder à une opération délicate !

pages zombie analytics5 exemples de pages zombies

Maintenant que vous avez détecté les pages zombies, il faut agir ! Mais comment procéder ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous.

Dans le cas où vous détectez un problème technique

Il se peut, par exemple, que les pages que vous venez de détecter soient orphelines. Si elles n’ont aucun lien interne, pensez à en ajouter. Les pages orphelines sont un frein au référencement naturel. Et si aucun chemin ne permet d’accéder à votre page, il n’est pas étonnant que celle-ci ne génère pas de trafic !
Il est alors facile de dézombifier vos pages !

Il peut également s’agir de pages en erreur bien qu’elles ne déclenchent pas de code 404, ou encore de pages au contenu dupliqué par exemple.

Faîtes un audit SEO technique de votre site pour repérer et réparer les éventuels problèmes connexes.

Dans le cas où votre site propose un contenu pertinent sur un sujet pérenne

Le problème peut venir du fait que vous ayez de nombreuses pages indexables mais trop peu de liens internes et externes.

zombieLes sites touchés par Medic Update peuvent être concernés : ils proposent souvent un contenu riche, mais possèdent un nombre astronomique de pages, et trop peu de liens externes. Par conséquent, leur budget crawl est réduit. Google ne peut pas consulter le site dans sa totalité, et il décide donc tout simplement de ne crawler qu’un nombre définit d’URL, sans jamais consulter l’entièreté du site.
Les pages encrées trop profondément dans l’architecture du site et celles ayant trop peu de liens internes sont tout simplement mises de côté.

Si, pour finir, le site possède un nombre réduit de liens externes, il est certain que Google ne dépensera pas plus d’énergie pour remonter ces pages.

Si votre site est concerné par l’un des points soulevés dans ce paragraphe,  il peut être nécessaire de procéder à un audit de liens externes et à un audit SEO technique pour cibler le problème. Dans un second temps, une stratégie de netlinking de qualité peut être envisagée.

Dans le cas où ces pages proposent un contenu de faible qualité

Il arrive que ces pages ciblent des expressions  clés essentielles pour votre activité. Dans ce cas, vérifiez la qualité du contenu proposé.

Votre contenu doit être riche et pertinent.
Si vos pages ont été créées il y’a plusieurs années, il se peut que les conseils apportés ne soient plus à jour. N’hésitez pas à actualiser le contenu de ces pages, afin qu’il apporte une information intéressante pour les internautes.

Votre contenu doit faire la différence avec celui des autres sites traitant du même sujet. En effet, Google n’a aucune raison d’indexer – et de référencer – un contenu qui a déjà été traité de la même façon par l’un de vos concurrents.

Revoir le contenu et l’optimisation de celui-ci peut vous permettre d’obtenir de meilleurs résultats.

Ainsi, vous améliorez votre Quality Score, une note donnée par Google à votre site dans sa globalité. En dépoussiérant votre contenu, vous augmentez donc votre moyenne générale!

Dans le cas où vos pages n’apportent rien de concret

Les pages de Tag sur WordPress sont l’illustration parfaite de ce dernier cas.
Si la Google Search Console vous indique que des pages de Tag ne génèrent  aucune impression et aucun clic depuis plus d’un an, il est fort probable que vous soyez tombé sur une page zombie.

Vérifiez ensuite le trafic de ces pages sur Analytics, et analysez leurs liens internes et externes.

Vous avez désormais repéré le problème.

Il vous faut encore cependant procéder avec délicatesse et ne pas vous précipiter au risque de vous attirer des problèmes.

Détecter les pages zombies

Vérifiez chacun des points listés ci-dessous pour chacune des pages que vous soupçonnez être problématiques :

  • Vos pages ont-elles des liens externes ?
  • Votre site possède t-il un nombre suffisant de lien de qualité en provenance de domaines à forte notoriété ?
  • Vos pages possèdent-elles des liens internes (elles ne doivent pas être orphelines) ?
  • Votre contenu est-il à jour ? Est-il pertinent pour les utilisateurs ?
  • Ces pages génèrent-elles du trafic sur Google Analytics ?
  • Ces pages enregistrent-elles des conversions ?
  • Cette page est-elle positionnée dans les SERPs sur des mots clés pertinents ?

 

Si vous ne pouvez pas répondre à ces questions, mieux vaut confier cette mission à une agence SEO qui saura élaborer une stratégie qualifiée. Ne foncez pas bille en tête si vous ne maîtrisez pas les enjeux de l’opération !

Si vous avez répondu « non » à plusieurs des questions posées ci-dessus, vous avez probablement mis la main sur des pages zombies !

Que faire une fois que l’on a détecté des pages zombies sur son site ?

Si les pages que vous avez détectées comme étant des pages zombies, exposent un contenu caduc, qu’elles n’ont aucun lien externe, qu’elles ne sont pas orphelines, et qu’elles ne génèrent pas de trafic, vous pouvez envisager l’étape suivante !

Il est alors envisageable de supprimer ces pages. Procédez ensuite à des redirections 301 des URLs vers la catégorie adéquate.
Par exemple, si votre page zombie traite d’une loi aujourd’hui caduque, renvoyez l’URL vers la page dédiée à la Loi ayant remplacé la précédente.

Quid de la conservation des URLs ?

N’oubliez pas que la conservation des URLs est un facteur primordial en SEO. Lorsqu’on envisage de supprimer des pages, ce n’est qu’en extrême recours !

Le Content Pruning est à la mode. Pourtant, supprimer des pages en masse sans réfléchir peut générer une perte de Chiffre d’Affaires et de positionnement tout aussi massive!

Prenez bien en compte le fait que la suppression des pages peut avoir un impact sur votre référencement naturel. Un impact positif, mais aussi un impact négatif.
Voilà pourquoi il est nécessaire de procéder avec parcimonie.

Identifiez chaque page zombie avec minutie, et décidez au cas par cas de la méthode que vous souhaitez appliquer. Il ne s’agit pas ici de faire de la suppression d’URLs en masse.
Certaines pages ont simplement besoin d’être dépoussiérée, ou optimisées, tandis que d’autres nécessitent réellement d’être supprimées et redirigées.

article rédigé par Harmonie Consultante SEO voir tous les articles

Commentaire