Blog Vie de l'agenceL’interview de Laurence Guilloud, Responsable Editorial Web chez Zaacom

L’interview de Laurence Guilloud, Responsable Editorial Web chez Zaacom

Laurence occupe le poste de Responsable Editorial Web chez Zaacom.
Découvrez son parcours !

laurence guilloud


Bonjour Laurence, peux-tu te présenter ? Quel cursus as-tu suivi ? Quelles sont tes expériences ?


Bonjour Harmonie, je suis responsable éditorial web chez Zaacom depuis mars 2021.

J’ai démarré mon cursus par des études en communication des entreprises à Lyon, en intégrant un DUT puis en enchaînant avec un Master. Et puis, parce que la vie souvent a plus d’imagination que nous, à la fin de ces cinq années à l’université, guidée par mon goût pour l’écriture et mon envie d’être sur « le terrain », j’ai eu l’opportunité d’intégrer une agence de presse en stage puis en CDI. J’ai donc d’abord été journaliste pendant deux ans pour les suppléments régionaux de plusieurs magazines papier dont le Elle. À ce moment-là, le digital commençait à bouleverser la production et la consommation de contenus mais l’univers des médias traditionnels dans lequel j’évoluais faisait de la résistance, persuadé que ce ne serait qu’un effet de mode. De mon côté, j’étais passionnée par l’émergence de ces médias pure players sortis de nulle part, par l’avènement des blogs et la révolution des réseaux sociaux. J’ai donc pivoté en acceptant le poste de responsable éditorial au sein d’un média 100% en ligne dont le business modèle reposait à la fois sur les annonceurs et l’e-commerce. Une révélation ! J’ai appris les bases de ce qu’est encore mon métier aujourd’hui : faire rimer pertinence éditoriale avec performance. Ce que j’ai tout particulièrement apprécié dans cet univers start-up, c’est la possibilité de mettre en pratique ses idées sans attendre, le fameux « test and learn ». L’aventure a duré sept ans puis j’ai choisi d’évoluer en freelance toujours dans le domaine de l’éditorial web et cette fois-ci à Paris. Une période intense et riche en apprentissage qui m’a permis de côtoyer des clients aux univers très différents, des grands comptes comme des PME.

Pourquoi avoir choisi de travailler chez Zaacom ?


L’histoire démarre par… la Covid ! Cette crise a totalement chamboulé ma vie, en bien. En tant que freelance, je me suis retrouvée isolée du jour au lendemain, j’avais toujours mes clients mais plus ce contact direct qui faisait que ce statut me plaisait. Il fallait absolument que je trouve un nouveau souffle. Fin décembre 2020, j’ai donc pris la bonne résolution de planifier mon départ de Paris en cherchant un emploi salarié et retrouver ainsi l’émulation du travail d’équipe. Mes conditions ? Me réinventer dans une ville à taille humaine et une structure qui l’était aussi. Je suis tombée sur l’annonce chez Zaacom et les missions proposées m’ont plu. Je connaissais déjà un peu Caen et j’aimais l’atmosphère de la ville. La perspective d’acquérir de nouvelles compétences en référencement web a également été déterminante. A l’agence, je retrouve ce que j’ai aimé à mes débuts en start-up : l’ambiance au sein de l’équipe, la possibilité d’échanger au quotidien avec la direction et cette capacité à traduire très vite ses idées en actions concrètes sans passer par la case « lourdeur des process ».

En quoi ton expérience passée enrichit ton expérience actuelle ?


Mon expérience passée auprès des rédacteurs en chef de « l’ancien monde » des médias traditionnels m’a appris à ciseler les contenus, à enlever les fioritures, à respecter l’académisme. C’est l’école de la rigueur et de l’humilité. Le digital, lui, m’a fait découvrir cette instantanéité grisante, la réactivité, la proximité avec le lecteur, l’art de l’accroche qui percute et captive l’internaute dès la première phrase. Je suis un mix de ces deux approches, les deux se complètent.

Quelles sont tes missions au quotidien ?


Comme il s’agit d’une création de poste, nous sommes dans la phase de calibrage des offres éditoriales de l’agence. Dans les semaines à venir, l’objectif est de proposer aux clients des stratégies de contenus poussées, à forte valeur ajoutée et multi-supports répondant aux exigences de qualité toujours plus accrues de Google par exemple. C’est une phase passionnante car tout est à mettre sur pied.

Qu’est-ce qui te plait dans le métier de Responsable Editorial Web en agence de référencement SEO / SEA ?


En tant que responsable éditorial, pouvoir orienter les contenus en analysant au plus près les chiffres des intentions de recherches sur le web est quelque chose de très gratifiant. On sait vraiment ce que veulent les lecteurs, statistiques à l’appui. Ce que j’aime aussi c’est l’aspect mouvant du référencement web. Tout évolue à chaque micro-changement de cap de Google par exemple. Cela peut paraître déstabilisant au premier abord mais j’aime ce côté anti-routine. Impossible de se reposer sur ses acquis et au final de s’ennuyer.

Que conseillerais-tu à une personne souhaitant devenir Content Strategist en agence de Search Marketing ?


Dans mon cas, mon parcours pour parvenir à ce poste n’est pas linéaire. Je dirais que la base de tout content strategist est la curiosité. Il faut absorber chaque semaine un maximum de contenus, que ce soit des textes, des images, des vidéos, être curieux de tout, comprendre comment tout cela s’articule, ce qui marche ou pas et pourquoi. Il est aussi impératif d’aller au devant des nouveaux formats et être en permanence dans une démarche d’A/B testing. Et pour exercer en agence de search marketing, il faut coupler cette première compétence avec un appétit pour les chiffres, la performance, l’organisation et la capacité à comprendre le client et à devancer ses besoins.

Découvrez les parcours des consultants en référencement de l’agence Zaacom à travers leurs interviews dans la catégorie Vie de l’Agence!

article rédigé par Harmonie ANDRIEU Consultante SEO voir tous les articles

Commentaire