Blog Google Ads Nouveautés Google Ads SEAQue Retenir de la Mise à Jour du Règlement Google Ads de Mai 2020 ?

Que Retenir de la Mise à Jour du Règlement Google Ads de Mai 2020 ?

Nous savons tous que pour faire la diffusion d’une annonces payante au sein de Google, il faut passer par son service dédié : Google Ads. Dans le but de garantir la diffusion d’annonces pertinentes auprès des internautes et donc des utilisateurs de Google, le moteur de recherche opère souvent des mises à jour du règlement Google Ads.

Il est plutôt conseillé de respecter ces guidelines au risque de voir dans le meilleur des cas l’annonce supprimée et dans le pire des cas, voir son compte bannir.

En mai 2020 le changement opéré dans le règlement Google Ads concerne les documents officiels et les services publics en lien avec les prestataires délégués.

 

Arrêt des annonces des prestataires délégués

 

Google vient de communiquer sur le fait qu’il n’autorisera plus la diffusion d’annonces faisant la promotion de documents et/ou de services pouvant être obtenus directement auprès d’une administration publique ou d’un prestataire délégué, y compris les offres d’assistance pour obtenir ces documents ou services.

C’est via un mail qu’il a prévenu les annonceurs:

Mise à jour du règlement Google Ads nouveau règlement sur les documents officiels et les services publics

Il précise que l’application de ce nouveau règlement débute de le 26 mai 2020 et son déploiement prendra environ 5 semaines. La conséquence directe à cette application est la suppression du règlement actuel sur la vente d’articles gratuits.

 

Qu’est-ce qu’un prestataire délégué selon Google ?

 

Est un prestataire délégué : « une entreprise officiellement déléguée ou mandatée par le prestataire d’origine (l’administration publique) pour fournir en son nom et pour son compte certains documents ou services, qui sont généralement fournis par l’administration publique elle-même ou dont celle-ci se chargeait auparavant. »

Pour comprendre cette notion, nous allons prendre l’exemple de la carte grise.

Les démarches pour l’obtention de la carte grise (certificat d’immatriculation) peuvent se faire directement en ligne via le site de l’ANTS. En plus de cela l’administration publique a mandaté certains prestataires de services pour réaliser cette démarche. Afin de se démarquer de la concurrence féroce sur le marché (surtout si l’on n’a pas un bon référencement naturel), certains prestataires font du SEA ou des annonces payantes ou encore de la publicité payante sur Google.

 

Annonces prestataires

 

Les publicités proposées par les prestataires ou revendeurs qui bénéficient d’un agrément ou d’un mandat de l’administration seront désormais interdites et ce quel que soit le montant facturé par l’annonceur pour le document ou le service.

 

Quels services seront impactés par cette MAJ Google Ads ?

 

Google Ads ne donne pas une liste exhaustive mais il se contente d’énumérer quelques services comme : la réalisation de passeports et autres documents d’identité nationaux, permis de conduire; documents de voyage tels que les visas et les autorisations électroniques de voyage, etc.

Mais quand on lit bien entre les lignes, sera concerné par l’interdiction de la diffusion d’annonces payantes sur Google, tous les services qu’on peut directement obtenir auprès de l’administration publique soit en ligne soit en présentiel.

 

Quels sont les exceptions du durcissement du règlement Google Ads de mai 2020 ?

 

Comme pour toute règle, il y a une ou des exceptions. Les services qui échappent à cette nouvelle règle de Google Ads sont les suivants :

  • services de préparation des déclarations fiscales ;
  • services juridiques ;
  • services BtoB/auprès des entreprises ;
  • avocats ou consultants spécialisés en droit de l’immigration lorsque la prestation principale consiste à fournir un service de conseil et non une simple assistance pour acquérir des documents de voyage spécifiques.

 

Sanction en cas de non respects de ses nouvelles règles

 

En cas de violation de ces nouvelles règles, les annonceurs peuvent s’exposer à trois types de sanctions :

  • Refus des annonces ;
  • Une suppression du compte après avertissement ;
  • En cas de violation répétée, une suspension du compte.

A ce jour, la mise en place de cette mise à jour des règlements de Google Ads reste encore en cours de déploiement. L’impact sur les résultats payants n’est donc pas encore mesurable et les annonces relatives aux activités désapprouvées ne sont pas encore refusées au moment où nous rédigeons ces lignes. La mise-en-place de ces nouvelles règles peut prendre jusqu’à cinq semaines, comme l’annonce le mail officiel transmis par la firme de Mountain View. La crise sanitaire actuelle a peut-être également retardé le projet.

Néanmoins, il est certain que cela aura un impact dramatique sur les sites dont le business model reposait sur le seul canal d’acquisition payant.

Reste à savoir si Google envisage aussi, à terme, de déclasser les sites proposant ce type de service des SERPs , au profit de sites officiels.

article rédigé par Serge BADAKOU Consultant SEO voir tous les articles

Commentaire